Chargement en cours

Le projet

Le projet

AFREQEN vise principalement à renforcer les capacités des universités
d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb en améliorant leurs cursus de formation
dans le domaine des énergies renouvelables par la prise en compte de la
démarche qualité et du processus métrologique.

En particulier, AFREQEN développe les capacités d’adaptation des
établissements d’enseignement supérieur en Algérie, au Burkina Faso, en Côte
d’Ivoire, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie par rapport aux enjeux
énergétiques et environnementaux. La métrologie et la qualité sont les deux
piliers du projet.

AFREQEN pérennisera les démarches de professionnalisation, de
modernisation des cursus. Il permettra aussi le transfert de compétences et
des outils vers les professionnels et les employeurs œuvrant dans les secteurs
de l’énergie et de l’environnement.

AFREQEN contribue ainsi au développement des curriculums par les
institutions bénéficiaires pour mieux répondre aux enjeux de développement
durable identifiés.

En continu, le projet est suivi par un responsable assurance qualité interne
au projet, le CIEP en France, dont le rôle est aussi de vérifier le bon
déroulement du projet, l’atteinte des résultats visés et de proposer des
ajustements le cas échéant.

Quels sont les résultats attendus du projet ?

  • Évaluation des attentes, des besoins et des capacités des partenaires
    africains dans le domaine de la métrologie et de la qualité,
  • Développement de l’ingénierie et Production de 11 Modules de Formation,
  • Expérimentation des modules de formation initiale et de formation
    professionnelle,
  • Développement de l’ingénierie et de la production en E-learning,
  • Mise en pratique des compétences et des processus pilotes et
  • Mise en place de la plateforme d’expertise qualité/métrologie

Trois phases ont été définies afin d’aboutir aux différents résultats attendus

Phase I (2017) :

  • Enquêtes sur les besoins de compétence en métrologie et en assurance
    qualité,
  • Définition des référentiels-compétences,

Phase II (2018) :

  • Création, expérimentation et validation des modules de formation,
  • Formation de formateurs,
  • Production de ressources e-learning adaptées à l’auto-formation des
    formateurs.

Phase III (2019) :

  • Mise en place des compétences et des processus pilotes,
  • Renforcement de la plateforme d’expertise qualité/métrologie et
    pérennisation du projet.

member-image